Les clés du succès pour louer un appartement

Quelle sensation agréable que celle de retrouver la douceur de son chez-soi! Trouver l’endroit qui deviendra votre véritable foyer est un moment déterminant de votre installation.
Nomenclature des différentes tailles d'appartement
Comment s'y retrouver? Ne soyez pas surpris(e) si la salle de bain ne compte que pour une demi-pièce!
  • 2 ½ : une chambre à coucher fermée, un salon, une cuisinette et une salle de bain
  • 3 ½ : une chambre à coucher fermée, un salon, une cuisine complète et une salle de bain
  • 4 ½ : deux chambres fermées (...)
  • 5 ½ : trois chambres fermées (...)
  • 6 ½ : quatre chambres fermées (...)
Dans le lexique immobilier québécois, on exprime la taille des logements en référant au nombre de pièces pour donner une idée de la division de l’espace.
Immeubles et logements Vous maîtrisez désormais les tailles d’appartements, il ne vous reste qu’à apprivoiser les types d’immeubles et de logements :
Immeuble à logements indépendants (minimum de 5 unités) Appartement régi par une déclaration de copropriété. Le logement appartient au propriétaire tandis que les parties communes (couloirs, escaliers, ascenseurs, cour, jardin, toit, salle de sport, piscine, etc.) sont en copropriété. Maison de deux logements superposés (le propriétaire occupe généralement le rez-de-chaussée)
Semblable au duplex, mais avec trois unités Faites aller vos talents en mathématiques : 3 + 1 font bien 4!

Les plex, contrairement aux blocs-appartements, qui sont indépendants, peuvent être détachés, jumelés ou en rangée.
Semi-meublé ou meublé?
Vous aimeriez vous installer rapidement avec vos propres meubles? Ou au contraire, vous cherchez un nid meublé? Peu importe votre choix, plusieurs options s’offrent à vous.
  • Meublé : comprend tous les meubles nécessaires au quotidien
  • Semi-meublé : comprend généralement les « quatre électros » (réfrigérateur, cuisinière, laveuse (machine à laver le linge) et sécheuse (machine à sécher le linge)
  • Non meublé : comprend… des planchers, des murs et un plafond!
En cas de doute, demandez au propriétaire quels meubles sont inclus; cela vous évitera d’aller faire votre lessive chez votre collègue Yves.
Prévoir votre facture d’énergie Dans certains cas, le prix du loyer inclut le chauffage et l’eau chaude. Si l’annonce consultée ne le mentionne pas, vous devrez probablement assumer ces frais en plus du loyer demandé. Et si quelqu’un se vante de vous offrir l’eau froide courante, méfiez-vous : ici, c’est gratuit!
Trouver l’endroit rêvé Du choix de quartier au type de logement, voici comment orienter votre recherche d’appartement :
Découvrir sa nouvelle ville en la parcourant a quelque chose d’enivrant. Une fois votre emploi trouvé, arpentez les différentes municipalités et quartiers du Grand Montréal pour déterminer ce que vous aimez sur notre carte interactive. Plusieurs ambiances existent, selon vos besoins, vos moyens et vos préférences. Que vous soyez sensible à la nature ou aux charmes citadins, le coin de pays dont vous rêvez est à votre portée. La visite d’un appartement devrait vous permettre d’obtenir les réponses aux questions laissées en suspens dans l’annonce et peut-être même de faire connaissance avec le propriétaire. Attendez aussi d’avoir visité avant de donner votre confirmation ou d’effectuer toute transaction financière. Il vaut toujours mieux être prudent.
Parcourez les petites annonces sur Kijiji : vous aurez peut-être le coup de foudre instantané pour un logement. Consultez également d’autres sites, comme LesPAC, ou des plateformes entièrement dédiées aux annonces immobilières, comme Louer.ca et kangalou.com.

Faites défiler les fils d’actualité de vos réseaux sociaux (Facebook, pour ne pas le nommer) et consultez les groupes spécialisés, comme « Logements    Montréal » ou « Logements à louer Montréal ». Ceux-ci offrent un large éventail de possibilités en location ou en sous-location, en plus de faciliter vos échanges avec l’annonceur.
L’abc du bail au Québec Vous venez de trouver le logement qu’il vous faut? Assurez-vous de savoir ce que vous vous apprêtez à signer.
La plupart des baux sont d’une durée d’un an, mais certains peuvent être plus courts. Le propriétaire peut être flexible à propos de la période pour laquelle vous vous engagerez à louer l’appartement. N’hésitez pas à en discuter avec lui. Retenez également que le 1er juillet est la journée de prédilection pour la signature de bail au Québec, même s’il n’existe aucune loi à cet égard. Pour vérifier votre capacité à payer, on vous demandera peut-être de consentir à une enquête de crédit ou de fournir les coordonnées de votre ancien propriétaire. Ne vous en faites pas! Même si les nouveaux arrivants n’ont ni historique de crédit ni références de propriétaires antérieurs au Canada, la majorité des propriétaires acceptent de leur louer un logement. Vous pouvez également convenir des documents que vous pouvez fournir en contrepartie de ceux que vous ne possédez pas.
Ce contrat qui vous lie au propriétaire doit être rédigé en français ou en anglais, et préciser la durée de location et le montant du loyer qui sera versé au premier jour de chaque mois. Généralement, le paiement s’effectue par virement bancaire, par chèque ou en argent comptant (espèces).


Si vous désirez cohabiter avec votre ami à poils, n’oubliez pas d’en informer votre propriétaire et de vous assurer que le bail ne mentionne pas d’interdiction avant de le signer.
Vos droits en tant que locataire
Le gouvernement du Québec met à la disposition des habitants toutes les informations pertinentes entourant les droits et obligations du locataire.
Vous pourrez entre autres y apprendre que vous n’êtes pas tenus de faire un dépôt de garantie au propriétaire. Il ne peut également pas exiger que vous partagiez vos renseignements personnels, comme votre numéro d’assurance sociale (NAS) ou le numéro de votre compte bancaire.
Vivre seul est à votre portée Vous aimez vivre seul sans compromis? Bonne nouvelle : le Grand Montréal est l’une des rares métropoles où il est possible pour une personne seule de se loger à bon prix. Selon Numbeo, un loyer mensuel d’environ 1 140 $ par mois est à prévoir pour un 3 ½ dans un quartier central. Vous trouverez un appartement de même taille en périphérie pour près de 765 $ par mois.
Dans la région de Montréal, grâce à des mensualités plus que raisonnables, vous accéderez à des loyers abordables.
Cohabiter, pour les moments partagés Vous aimez rentrer chez vous et vous sentir entourés? La colocation est peut-être la meilleure option pour vous! Habiter à 2, 3 ou plus facilitera votre intégration et favorisera la création d’un nouveau cercle d’amis, en plus de permettre le partage des coûts. Selon Numbeo, un appartement de 3 chambres au centre-ville coûte environ 675 $ par mois par personne, et seulement 440 $ en périphérie.
Le premier groupe financier coopératif au Canada