La simplicité du système bancaire canadien

Comptes, dépôts, virements, crédit, débit, guichets et retraits : l’univers bancaire québécois vous intimide? Rassurez-vous, les particularités du système canadien n’ont rien d’un grand mystère! Voici toute l’information dont vous aurez besoin pour ne jamais être pris au dépourvu, et surtout, pour profiter pleinement de tout ce que votre nouvelle ville vous offre!
La carte de débit, ou quand votre argent vous suit Bleu, vert, orange, rouge ou gris : ici, toutes les couleurs se prêtent à la carte de débit! Semblable à la carte bleue en France par exemple (ou carte de débit à paiement immédiat), la version canadienne vous permet d’utiliser directement les fonds de votre compte bancaire courant. Elle est donc parfaite pour les achats quotidiens chez les commerçants. Cette carte est également celle que vous privilégierez afin de retirer de l’argent comptant, et ce, à partir de n’importe quel guichet du pays.

Attention, toutefois : choisir un guichet d’une institution financière autre que la vôtre pour effectuer le retrait entraînera des frais bancaires.

Les nombreux choix de forfaits vous impressionnent? Découvrez aussi l’offre pour les nouveaux arrivants de Desjardins. Elle vous aidera à partir du bon pied, entre autres grâce à un compte bancaire incluant des transactions illimitées gratuites pendant un an (sous certaines conditions) et une foule d’autres avantages.
La carte de crédit, une avance à gérer intelligemment Comparable à la carte de débit à paiement différé française, la carte de crédit permet aux Canadiens de dépenser de l’argent que la banque leur « prête » en vertu d’un contrat stipulant le montant maximal et les modalités de remboursement. Grâce à cette carte, vous pourrez notamment effectuer des achats en ligne, opération qui n’est pas possible avec une carte de débit. Puisqu’il s’agit d’un prêt que votre institution vous accorde, sachez que la remise à zéro de votre marge n’est pas automatique et que le non-paiement de votre solde complet à la fin de chaque mois entraînera des intérêts. Assurez-vous de toujours le rembourser, en entier, et à temps!
Cinq conseils pour bien gérer votre carte de crédit
  1. Avoir une limite de crédit réaliste sur sa carte, c’est-à-dire un montant que l’on estime pouvoir rembourser à l’intérieur de 30 jours
  2. Choisir une carte sans frais annuel
  3. Toujours payer 100 % du montant dû chaque mois
  4. Automatiser le paiement mensuel de votre facture
  5. Ne pas retirer d’argent avec cette carte
En tant que nouvel arrivant, choisir Desjardins vous permettra d’avoir accès à une carte de crédit sans frais annuels dont l’obtention n'exige ni historique de crédit ni dépôt de garantie (sous certaines conditions).
Payer en un clic avec les virements Interac
Transférer des fonds, dans le métro entre deux stations ou dans le confort de son salon : voilà un des joyeux avantages de la technologie moderne! Partout au Canada, les virements Interac sont une solution de rechange de plus en plus populaire aux chèques et à l’argent comptant. Rapides et pratiques, ils permettent d’envoyer des fonds directement à un tiers par voie électronique. À la manière de PayPal, cette fonction vous offrira beaucoup : payer votre loyer ou votre part du dernier souper entre amis se fera d’un seul coup!

Pour ce faire, nul besoin d’obtenir les coordonnées bancaires exactes de votre destinataire; tout ce qu’il vous faut pour lui transférer une somme, c’est son adresse courriel ou son numéro de téléphone cellulaire, que vous soyez ou non clients de la même institution financière.
L’historique de crédit : pour vos projets futurs
Que ce soit les plaisirs de la table, la mode, la techno ou les voyages qui vous branchent, le remboursement de vos dépenses et votre gestion de celles-ci comptent. Peu importe ce qui vous passionne dans la vie, utiliser et payer votre carte de crédit à temps vous aidera à bâtir un bon historique de crédit. 

Dès que vous emprunterez de l’argent ou que vous ouvrirez un compte dans une entreprise (téléphonie cellulaire, Internet, électricité, etc.), un dossier de crédit sera automatiquement créé à votre nom. Puisqu’il offre un aperçu de vos antécédents et de vos comportements financiers, ce dossier est l’outil auquel les divers prêteurs se fieront pour évaluer vos futures demandes de soutien financier.
Et la cote de crédit, qu’est-ce que c’est? Sous forme de pointage, votre cote est le témoin de vos habitudes de remboursement auprès des institutions financières. Plus vos comportements financiers seront adéquats, plus votre cote s’approchera de la cote maximale de 900. Le respect des délais, le niveau d’endettement, la durée de la période de détermination du crédit et le nombre de demandes de prêt sont quelques-uns des facteurs qui détermineront cette cote. Une donnée qui vaut la peine d’être soignée, puisqu’un dossier solide vous facilitera grandement la tâche lors d’achats plus importants, comme celle d’une voiture ou d’une maison.
Encore et toujours, les chèques Pourquoi noircir du papier quand on peut tout simplement cliquer? Pour cette raison, l’utilisation des chèques connaît un fort déclin au Canada. On doit notamment cet essoufflement au lancement de solutions électroniques, comme le virement Interac.
Accéder à son compte bancaire en tout temps Après Facebook, Instagram, iTunes et Snapchat, c’est au tour de votre compte bancaire de se faire une petite place dans votre cellulaire. Aujourd’hui, en plus de fournir un service efficace et complet sur le Web, de nombreuses institutions bancaires vous permettent d’accéder en tout temps à vos renseignements grâce à une application mobile. Cela vous facilitera la vie en matière de gestion financière, même lorsque vous voudrez prendre rendez-vous avec votre conseiller.
Maintenant que vous connaissez tout sur le fonctionnement du système canadien, allez-y : virez, déposez, retirez, consultez et remboursez! À moins que vous n’ayez pas encore procédé à l’ouverture de votre dossier ici?

Soyez en affaires et informez-vous!
Le premier groupe financier coopératif au Canada